Vêtements Haute visibilité Il y a 21 produits.

Vêtements Haute visibilité

Vêtements haute visibilité, une obligation pour la pluspart des profesionnels

Que dit la norme ISO 20471 sur les vêtements de signalisation à haute visibilité ?

La norme ISO 20471 remplace la norme EN 471 depuis octobre 2013. Elle spécifie les caractéristiques que doivent respecter les vêtements de signalisation à haute visibilité pour usage professionnel.

Les équipements de protection individuelle haute visibilité permettent de signaler les professionnels dans toutes les conditions de luminosité : jour, nuit, lumière artificielle, lumière de phares. Cette norme européenne certifie que l’utilisateur est visible en toutes circonstances.

Pour plus d'information pour votre choix de vêtement haute visibilité, reportez vous en bas de page.

par page
Résultats 1 - 12 sur 21.

La sécurité avant tout mais les fonctionalités ça compte aussi.

Vous trouverez ci-dessous une explication claire des normes de sécurités indispensable dans le choix de vos vêtements hautes visibilités. Toutes nos tenues hautes visibilité sont aux normes européennes les plus strictes. Cependant, n'oubliez pas de choisir votre tenue haute visibilité aussi en fonction de ses fonctionalités. Les poches, la capuche, certaines spécificités sont très utiles et innovantes ! Demandez nous conseille...

Les travailleurs amenés à se retrouver sur les voies de circulation sont exposés aux risques liés au manque de visibilité. De plus,  leurs interventions se font  souvent dans des conditions météorologiques dangereuses (pluie, brouillard, neige…).

Les professionnels intervenant sur route sont obligatoirement équipés de vêtements de signalisation haute visibilité, selon l’instruction interministérielle sur la signalisation routière :

« Toute personne intervenant à pied sur le domaine routier à l’occasion d’un chantier ou d’un danger temporaire doit revêtir un vêtement de signalisation à haute visibilité de classe 2 ou 3, conforme aux spécifications de la norme NF EN 20471.

Toutefois, les intervenants de courte durée peuvent se contenter d’un vêtement de classe 1. »

Les matières utilisées sur nos vêtements haute visibilité :

  • Les matières fluorescentes

Elles peuvent être jaunes, oranges ou rouges : leur couleur doit être choisie en fonction du contraste qu’elle permet d’apporter avec l’environnement. Ces matières servent à rendre l’utilisateur visible de jour mais ne fonctionnent pas de nuit. Le tissu fluorescent doit être réparti entre le devant et le dos du vêtement avec une tolérance de +/- 10 %.

  • Les bandes rétroréfléchissantes

Elles assurent la visibilité du travailleur de nuit en réfléchissant la lumière. Il existe deux matières distinctes : la microbille, souple et confortable et adaptée à des conditions extrêmes d’utilisation, et le microprisme qui est sensible à l’orientation et apporte de la couleur.

Les classes de vêtements de signalisation

La norme ISO EN 471 définit 3 classes de vêtements haute visibilité. Plus la classe est élevée et plus le niveau de visibilité est également élevé :

  • Classe 1 : niveau de visibilité le plus faible (ex : baudrier)
  • Classe 2 : niveau intermédiaire de visibilité (ex : polo, chasuble, gilet)
  • Classe 3 : niveau de visibilité le plus élevé (ex : parka, pantalon et veste, blouson à manches longues).

Des exigences ont été ajoutées par la norme ISO 20471 :

- Les vêtements de classe 3 doivent couvrir obligatoirement le torse et avoir des manches et jambes longues pourvues de bandes rétroréfléchissantes.

Tous les côtés du vêtement doivent comporter du tissu haute visibilité.

- Les manches longues des vestes, blousons et parkas doivent être équipées de 2 bandes rétroréfléchissantes, espacées de 5 cm.

Comment choisir vos EPI de protection visibilité ?

Comme pour tout EPI, le choix de vos vêtements haute visibilité doit découler d’une analyse des dangers auxquels est exposé le travailleur. L’utilisateur doit par la suite réaliser des tests de l’équipement en situation pour s’assurer qu’il correspond bien à ses contraintes de travail et qu’il lui apporte le confort nécessaire pour réaliser ses tâches.

Le choix des vêtements de haute visibilité doit notamment s’appuyer sur :

- L’environnement de travail (climat, couleurs, urbains ou rural, etc.)

- Les tâches effectuées (mouvements, durée, risques encourus, etc.)

- Les conditions de travail (rythme de travail, confort, intensité, etc.)

Les vêtements haute visibilité doivent également être :

Ajustés à la taille de l’utilisateur afin de lui permettre liberté et précision dans ses mouvements

Confortables et adaptés au climat

- Utilisés conformément à leur mode d’utilisation : non dissociés s’il s’agit d’un ensemble, sans masquer les éléments à haute visibilité, entretenus correctement sans abîmer ou salir les matières rétroréfléchissantes

Il est conseillé, dans tous les cas, de choisir des vêtements de haute visibilité de classe 2 minimum.

Résultats 1 - 12 sur 21.